Aujourd’hui je vous propose de déguster une petite douceur à la vanille et à la fleur d’oranger. Un petit carré tout blanc, fondant et sucré appelé guimauve.

Le terme guimauve, désignait à l’origine, la plante qui servait à confectionner la pâte à guimauve et qui remplaçait l’actuel gélatine. En effet, il est plus commode aujourd’hui d’utiliser et surtout de trouver des feuilles de gélatine nécessaire à leur préparation.

Cette confiserie  me fait penser à un joli petit bout de neige. Parfaite accompagnée d’un bon chocolat chaud, elle vous fera passer vos après-midi d’hiver tout en douceur.

 

 

Guimauve

 

Guimauve gros plan

 

Ingrédients : 100g de blancs d’œufs – 200g de sucre – 65g d’eau – 7 feuilles de gélatine – 1 gousse de vanille – 2 cuillères à soupe d’arôme de fleur d’oranger – 50g de fécule de pomme de terre – 50g de sucre glace.

Tout d’abord, faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pour qu’elles ramollissent.

Dans une casserole faire chauffer le sucre et l’eau pour faire le sirop. Quand des bulles apparaîtront, commencer à battre les blancs avec la gousse de vanille grattée à vitesse moyenne. Quand les bulles se feront plus petite et disparaîtront, verser le sirop dans les blancs tout en continuant à battre.

Incorporer alors les feuilles de gélatine préalablement essorées ainsi que l’arôme de fleur d’oranger puis, augmenter la vitesse du batteur et fouetter jusqu’à léger refroidissement.

Verser le mélange dans un cadre de pâtisserie ou un moule à gâteau rectangle. Laisser refroidir au moins deux heures au refrigérateur.

Quand la pâte à guimauve est prise, la détailler en cubes. Mélanger le sucre glace et la fécule de pomme de terre et y rouler les cubes. Cela permettra aux guimauves de ne pas coller aux doigts ou entre elles.

Conserver  les guimauves dans une boite hermétique.